5 bis rue de Gainsbourg
Lolita Roger & Aude Turpault

5 bis
Rue de Gainsbourg

"Une nuit, Serge avait accepté de nous laisser dormir dans son grand lit. Lui s’était couché à même le sol. Il ne cessait de tousser. Nous avions alors déposé une couverture sur ses frêles épaules. Il en avait été très ému."

Ulule 5 bis rue de Gainsbourg
Lolita Roger & Aude Turpault

5 bis
Rue de Gainsbourg

"Une nuit, Serge avait accepté de nous laisser dormir dans son grand lit. Lui s’était couché à même le sol. Il ne cessait de tousser. Nous avions alors déposé une couverture sur ses frêles épaules. Il en avait été très ému."

Ulule 5 bis rue de Gainsbourg
Image

L'histoire...

La naissance du projet

Le 8 octobre 2020, le vent froid d’automne souffle sur les Tuileries. Paris est toute grise et dorée dans ses feuillages. Dans les oreilles, la même musique que sept ans plus tôt, Serge Gainsbourg chante ses amours et il m’emmène, loin. C’est vrai que les statues du jardin ont des airs de muses belles et pas si figées, de celles qu’il aurait pu draguer…

L’heure du rendez-vous avec mon amie Aude Turpault chez Angélina approche.
"Un chocolat chaud à l’ancienne à se rouler par terre" me dit-on ! J’ai confiance, Aude a toujours le chic pour m’embarquer dans des lieux qu’elle sait que je vais adorer. Déjà la bâtisse est magnifique, incrustée dans les murs de la rue de Rivoli depuis plus de cent ans. Le parquet est toujours là qui grince encore, tout est beau. La fresque pastel sur le mur, les moulures blanches et dorées et les pâtisseries ressemblent à des bijoux, surtout celle en forme de téton.

Image

5 bis rue de Gainsbourg

Mon élégante et gracile Aude arrive et voici que d’un coup, nous basculons dans une faille spatio-temporelle, le vortex a le parfum du cacao et de la Gitane mélangés ! Ça sent le cou d’un homme Van Cleef and Arpels, le bisou à la russe.

Le compteur de la De Lorean affiche Décembre 1986. Aude a 13 ans de nouveau et me parle de son Serge, comme souvent lorsque nous nous retrouvons. Et je l’écoute, j’ai quatre mois mais comprends le langage d’âme de mon amie très bien. C’est un Gaingain’ très drôle et touchant qu’elle me raconte, un enfant dans le corps d’un mec de soixante berges ! Le facétieux, parfois boudeur, souvent tendre dont on parle moins.
Il fait anormalement froid, puis très chaud, la peau ne sait plus trop.

Mais nous savons alors qu’il faut raconter tout ceci et l’illustrer, quelque chose nous incombe de le faire. Très bien et dans l’urgence…!.

Notre projet sur Ulule

5 bis rue de Gainsbourg

"Il est quelle heure ?"

...me demande Aude.

Quand nous sortons...

les lumières se sont allumées sur la rue de Rivoli et déjà l’idée d’un livre est née. Nous avons l’enthousiasme de deux gamines ! Nos esprits bouent d’idées. En six semaines les textes et les dessins sont faits avec le fluide des étoiles…

Ce sera "5 Bis rue de Gainsbourg".
Un livre fait maison, où nous avons souhaité conserver toutes nos libertés de création et de production. La naissance de ce livre est aussi pour nous la matérialisation de papier d’une amitié qui dure depuis six ans déjà. Aude avait eu la grande gentillesse à l’époque de bien vouloir préfacer mon tout premier livre “69 Gainsbourg”.
Depuis, le fil invisible et précieux du lien qui nous unit n’a cessé de se tricoter, de chocolats chauds en tasses de thé aux quatre coins de Paris…!

Comme nous sommes heureuses d’enfin partager avec vous cette fabuleuse histoire !
Aude et Lolita.